Trump se dit contre une suppression totale des tarifs douaniers punitifs contre...

Trump se dit contre une suppression totale des tarifs douaniers punitifs contre Pékin

4
0
SHARE

Le président américain a contredit des informations de Pékin selon lesquelles les deux pays s’étaient entendus pour une levée des droits de douane punitifs.

Le président américain reste intransigeant dans la guerre commerciale qui l’oppose à Pékin. Donald Trump s’est dit ce vendredi opposé à une suppression totale des tarifs douaniers supplémentaires imposés depuis mars 2018 sur des centaines de milliards de dollars de biens chinois, contredisant des affirmations du gouvernement chinois. 

LIRE AUSSI >> La Chine d’accord avec les États-Unis pour une levée progressive des tarifs douaniers 

Interrogé sur la levée progressive de la totalité des droits de douane supplémentaires annoncée par Pékin jeudi, il a déclaré : « Je ne le ferai pas ». 

Un accord bientôt conclu sur le sol américain

Gao Feng, le porte-parole du ministère chinois du Commerce, a en effet déclaré jeudi que Pékin s’était mis d’accord avec Washington pour une levée « par étapes » de leurs droits de douane punitifs mutuels, au moment où Chine et États-Unis s’efforcent de finaliser un accord partiel sur leur différend commercial. 

Les deux puissances sont engagées depuis 2018 dans une guerre commerciale menée à coups de tarifs douaniers. Chinois et Américains ont cependant déclaré vouloir parvenir à un accord préliminaire courant novembre.  

LIRE AUSSI >> La fin des puissances dominantes ? 

Le président américain a par ailleurs indiqué ce vendredi que l’accord avec la Chine se fera aux États-Unis, alors que des médias ont évoqué un lieu plus neutre comme en Europe. « Ce sera dans notre pays », « ce sera peut-être dans l’Iowa », a-t-il insisté. 

De nouvelles taxes au 15 décembre ?

Il y a plusieurs mois, l’administration Trump s’était prononcée en faveur du maintien – au moins partiel – des tarifs douaniers additionnels comme levier pour faire appliquer un éventuel traité. 

Washington a décidé d’imposer en deux étapes des tarifs douaniers supplémentaires sur les 300 milliards de dollars de biens chinois qui n’étaient pas encore surtaxés. Des droits de douane supplémentaires de 15% frappant quelque 120 milliards de dollars de produits chinois sont entrés en vigueur le 1er septembre.  

Certains produits phare des achats de Noël, et notamment des biens électroniques, doivent, eux, être taxés le 15 décembre. Toutefois, selon un conseiller de la Maison Blanche, l’administration Trump pourrait repousser cette seconde échéance.  

LEXPRESS.fr – Rss Economie

LEAVE A REPLY