CAC40: une pause après 7 semaines de hausse, $ proche 1,20/E

CAC40: une pause après 7 semaines de hausse, $ proche 1,20/E

5
0
SHARE

Après 7 semaines de hausse consécutives et +10% repris ‘en ligne droite’, alors que le CAC ‘GR’ a battu plusieurs records absolus d’affilée depuis début mai, la Bourse de Pari…

Après 7 semaines de hausse consécutives et +10% repris ‘en ligne droite’, alors que le CAC ‘GR’ a battu plusieurs records absolus d’affilée depuis début mai, la Bourse de Paris marque une pause et s’inscrit très légèrement en repli (-0,2%), juste en-dessous des 5.530 points. 

L’euro-Stoxx50 lâche de son côté une dizaine de points (à 3.557) dans le sillage de Francfort (-0,4%). 

A Wall Street, une consolidation est également anticipée après avoir aligné 8 séances de hausse consécutives.

Les échanges devraient toutefois rester relativement peu étoffés ce lundi à Paris en l’absence de statistiques de premier plan à l’agenda du jour (la Banque de France anticipe 0,3% de croissance au 2ème trimestre en France, rythme identique au premier).  

Dans les prochains jours, en revanche, les investisseurs auront plus d’indicateurs à étudier, avec la publication de l’indice allemand ZEW du sentiment des investisseurs et des ventes au détail aux Etats-Unis.

Sur le marché des changes, la monnaie unique européenne confirmait son redressement, reprenant encore 0,25% face au billet vert, à 1,199/$ Le baril de Brent, pour sa part, repart à la hausse, au-delà de 76$ à Londres. 

Sur le plan microéconomique, la plus forte baisse du SBF120 se trouvait du côté de Rubis (-2,5%). Le groupe a publié, la semaine dernière, des résultats mitigés au titre du premier trimestre 2018 et voit maintenant Goldman Sachs abaisser son opinion sur le titre. 

L’action Airbus perdait pour sa part 1,6%. En phase de renouvellement de sa direction (rappelons que Tom Enders a indiqué en décembre qu’il ne briguerait pas de troisième mandat après avril 2019), le groupe a annoncé ce matin que son directeur financier (CFO), Harald Wilhelm, avait décidé de quitter le constructeur aéronautique en 2019, en accord avec le conseil d’administration. 

L’action Total restait pour sa part stable (+0,04%). Le groupe a annoncé avoir signé un protocole d’accord avec le gouvernement d’Oman pour développer avec Shell, dans une proportion respective de 25% pour le Français et 75% pour l’Anglo-Néerlandais (opérateur), des ressources de gaz naturel dans le Sultanat. 

Enfin, le titre Vivendi sera à surveiller en ce début de semaine. Bryan Garnier a en effet initié une couverture avec une recommandation ‘vente’ et une valeur intrinsèque (‘fair value’) de 21,8 euros, objectif qui implique un potentiel de baisse de 6% sur le titre de la maison-mère d’Universal Music et de Canal+. 

L’intermédiaire financier considère que la performance du cours de Bourse lors des mois récents a été tirée par le segment musique, qui apporte maintenant davantage de menaces que d’opportunités selon lui. 

Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés. 

LEXPRESS.fr – Rss Votre argent

LEAVE A REPLY